Suite à l’entrée en vigueur du Prélèvement à la Source, de nombreuses questions se posent en matière de fiscalité, comme par exemple celle sur la mise en pratique des crédits et réductions d’impôt.

Quelle est la différence entre réduction d’impôt et crédit d’impôt ?

Il s’agit dans les deux cas d’une somme qui vient se déduire du montant de l’impôt dû par le contribuable.
Cette somme est calculée en fonction du dispositif fiscal appliqué.

Dans le cas d’un crédit d’impôt, le surplus éventuel de dépenses avancées par le contribuable lui est remboursé.
Exemples de crédit d’impôt : emploi à domicile (jardinier, femme de ménage…), travaux d’aide à la personne (handicapée ou personne âgée)…

Contrairement au crédit d’impôt, si le montant de la réduction d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, votre impôt est ramené à 0€ (aucun remboursement possible).
Exemples de réduction d’impôt : dons, certains placements (dispositifs Duflot et Pinel …), frais d’hébergement d’une personne dépendante…

Les crédits et réductions d’impôt, avec le prélèvement à la source …

Les crédits et les réductions d’impôt sont toujours pris en compte avec le Prélèvement à la source, et sont calculés sur la base des dépenses indiquées lors de la déclaration de revenus annuelle.
Ils sont dorénavant versés avec un an de décalage.

Le 15 janvier 2019, certains bénéficiaires de ces dispositifs ont reçu un acompte de 60% sur la base des dépenses engagées en 2017.

Cet acompte de 60% concerne :

  • le crédit d’impôt lié à l’emploi d’un salarié à domicile,
  • le crédit d’impôt lié à la famille (garde d’enfants de moins de 6 ans) ;
  • la réduction d’impôt pour dépenses de dépendance (EHPAD) ;
  • les réductions d’impôt en faveur de l’investissement locatif (Pinel, Duflot, Scellier, investissement logement dans les DOM, Censi-Bouvard) ;
  • la réduction d’impôt en faveur des dons aux oeuvres ;
  • le crédit d’impôt cotisations syndicales.

Pour pouvoir en bénéficier, aucune démarche particulière n’est nécessaire.

Le solde de cet acompte sera versé en juillet 2019, suite à la déclaration de revenus permettant de déclarer les dépenses effectuées en 2018, et donc de bénéficier de ce(s) dispositif(s).

Néanmoins, si vous avez bénéficié de cet acompte de 60%, mais que vous avez cessé vos dépenses ouvrant droit à des crédits et/ou réductions d’impôt en 2017, cet acompte vous sera réclamé en juillet 2019.

Si vous en bénéficiez pour la première fois, suite à votre déclaration de revenus 2017, vous ne bénéficierez pas de l’acompte de 60%. L’intégralité des réductions et/ou crédits d’impôt vous sera versé en juillet 2019.

Le Groupe Lempereur & Associés peut vous conseiller lors de votre déclaration de revenus et répondre à vos interrogations en matière fiscale, n’hésitez pas à nous contacter au 05 53 35 86 80.